Quels sont les différents types de configuration RAID ?

Les configurations RAID sont l’une des principales solutions logicielles disponibles pour améliorer la tolérance aux pannes et le rendu du stockage. Lorsqu’il est correctement configuré, il permet d’augmenter considérablement la fiabilité des systèmes de fichiers. Plus encore, il permet de réduire le temps de recouvrement en cas de panne.

Il existe plusieurs types de configurations RAID qui offrent différents niveaux de performance, de redondance et de tolérance aux erreurs. Voici une vue d’ensemble des principaux types RAID que vous pouvez utiliser :

RAID 0

Le RAID 0 (« striping ») est un type de matrice RAID qui prend plusieurs disques durs et les divise en segments de taille égale. Chaque segment est ensuite mappé sur un autre disque et toutes les données sont écrites sur tous les disques à la fois. Ceci permet d’améliorer grandement les performances des disques parce que plusieurs disques peuvent être lus et écrits à la fois.

Cependant, si l’un des disques se dégrade ou tombe en panne, toutes les données contenues sur ce disque seront perdues. En outre, aucune protection de la fiabilité des données n’est offerte car le RAID 0 ne fournit pas de redondance supplémentaire.

RAID 1

Le RAID 1 («miroir») est un autre type de matrice RAID qui utilise un jeu de deux disques durs identiques pour créer un disque virtuel miroir. Les deux disques durs contiennent exactement les mêmes données. Cela signifie qu’ils peuvent fonctionner simultanément et fournir une certaine protection contre les pannes. Si un des disques tombe en panne, l’autre continuera à fonctionner comme prévu et les données seront toujours accessibles.

A lire  Qu'est-ce qu'un raid en informatique ?

Comme pour le RAID 0, le temps de lecture et d’écriture peut être amélioré avec le RAID 1 car le trafic peut être partagé entre les disques. Cependant, contrairement au RAID 0, le RAID 1 n’offre aucun gain de capacité de stockage. Et ce car il n’utilise qu’une seule copie des données.

RAID 5

Le RAID 5 est un type de matrice RAID qui combine le striping d’un RAID 0 avec la redondance d’un RAID 1. Il est constitué d’un minimum de trois disques et stocke des «parcelles» de données sur chaque disque de la matrice. Par exemple, si vous avez un RAID 5 composé de cinq disques, chaque disque serait divisé en cinq tranches.

Le RAID 5 offre une protection contre les pannes. En effet, il stocke une version parallèle des données, appelée «parity», sur chaque disque. Si un disque tombe en panne, le contrôleur RAID peut reconstruire les données à partir des données restantes et de la parity. Le RAID 5 fournit également une amélioration des performances, mais pas autant que le RAID 0. Par ailleurs, on vous explique dans cet article comment récupérer des données sur RAID 5.

RAID 6

Le RAID 6 est un type de matrice RAID qui est similaire au RAID 5. Mais il propose une meilleure protection contre les pannes. Il est constitué d’un minimum de quatre disques et utilise deux niveaux de «parité» pour protéger les données. Si un disque tombe en panne, les données peuvent être reconstruites à partir des données stockées sur les autres disques et de la parity.

Le RAID 6 offre une protection supplémentaire contre les pannes. Cependant, en raison de la complexité supplémentaire impliquée, le temps de lecture et d’écriture peut être légèrement plus lent que le RAID 5. De plus, le RAID 6 utilise plus de disques, ce qui peut entraîner des coûts supplémentaires.

A lire  Comment accéder au NAS Synology à distance ?

RAID 10

Le RAID 10 est une combinaison des matrices RAID 0 et RAID 1. Il est constitué d’au moins quatre disques et combine le striping et la mise en miroir des disques. Les données sont d’abord divisées en segments et réparties sur plusieurs disques. Puis, des copies complètes des données sont stockées sur les disques miroirs.

Le RAID 10 offre une excellente tolérance aux erreurs. En effet, il dispose d’une double protection contre les pannes grâce au mirroring et au striping. Cependant, le RAID 10 nécessite un nombre important de disques. Cela qui engendre des coûts et un temps de reconstruction plus longs en cas de panne.

Bien que tous ces types de matrices RAID soient utiles pour garantir la fiabilité et l’intégrité des données, les utilisateurs doivent comprendre comment chacune des matrices RAID fonctionne. Ils choisiront alors celle qui convient le mieux à leurs besoins.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *