Amnesty International + Shazam

Amnesty International + Shazam

En octobre dernier, lors du G20, Amnesty International appelait les internautes à faire signer Nicolas Sarkozy (voir l’opé)

Comme tous les ans, l’ONG se doit de récolter un maximum de signatures pour sensibiliser les pays et les gouvernements aux atteintes aux Droits de l’Homme.

C’est pourquoi, Amnesty vient de réaliser une opération originale en utilisant Shazam pour « briser la loi du silence » autour de l’histoire de Valentina Rosendo Cantú et Inés Fernández Ortega. Résidentes au Mexique, ces femmes ont été violées par des soldats suite à un interrogatoire. Depuis, leur plainte est restée sans suite.

listening Amnesty International + Shazam

Amnesty International a mis en ligne un site web interactif avec l’agence française La Chose : à chaque fois qu’un internaute a signé la pétition, une note d’une chanson de Yael Naim est révélée jusqu’à ce que la piste entière soit disponible en ligne.

Parallèlement à ce site, l’application Shazam affichait un message de soutien à Amnesty International lorsqu’elle n’arrivait pas à identifier une chanson en suggérant toujours à l’utilisateur de « briser la loi du silence ».

0 Amnesty International + Shazam

Les utilisateurs sont ensuite redirigés vers un site mobile où ils pouvaient signer la pétition, écouter la chanson de Yael Naim et la partager sur Facebook et Twitter.

Cette ONG est sans aucune doute l’organisme qui utilise au mieux le digital et les réseaux sociaux pour servir sa cause.

Les résultats sont éloquents : 250.000 signatures ont été recueillies en moins d’une semaine soit + 500% par rapport à 2010.

Source

Related posts:

  1. Amnesty International Faites-le signer

Publié par Richard

Vous pouvez mettre cette page dans vos favoris avec ce permalien. ou faire un rétrolien.